L'intégration des acteurs pour l'autonomie des personnes âgées

Projets territoriaux des partenaires

Une Plateforme d'Appui aux Professionnels de Santé pour le Département de l'Aude ( PTA)  04 68 26 29 76 contact mail contact@pta11.fr

 

 

  La  PTA a pour objectifs d’apporter ce soutien aux professionnels pour la prise en charge des situations complexes, sans distinction d’âge ni de pathologie, à travers 3 types de services :

  • Information et orientation des professionnels vers les ressources sanitaires, sociales et médico-sociales de leurs territoires afin de répondre aux besoins des patients avec toute la réactivité requise : la plateforme peut par exemple identifier une aide à domicile pour un patient, orienter vers une place en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EPHAD)…

  • Appui à l’organisation des parcours complexes, dont l’organisation des admissions et des sorties des établissements : la plateforme apporte une aide pour coordonner les interventions des professionnels sanitaires, sociaux et médico-sociaux autour du patient. L’appui aux professionnels de 1er recours et aux équipes hospitalières pour les admissions et des sorties des établissements est particulièrement nécessaire dans les 30 à 90 jours après la sortie, période la plus à risque pour les ré hospitalisations. 

  • Soutien aux pratiques et initiatives professionnelles en matière d’organisation et de sécurité des parcours, d’accès aux soins et de coordination, en apportant un appui opérationnel et logistique aux projets des professionnels

  • contacts  mplafon@pta11.fr et smercier@pta11.fr

la Technicotheque de l'Aude Acquisition d'aide technique pour compenser la perte d'autonomie 0678495656

Une expérimentation portée par la Conférence des Financeurs de la Prévention et la Perte d'Autonomie (CFPPA) de l'Aude et l'Association des paralysés de France (APF)/sites/personnes-agees-aude.fr/files/upload/evaluation_ergo_a_domicile.pdf

Des appels à projets dans l'Aude 

  • Actions d’« Aller vers » : Habitat indigne et/ou Incurie

Avec un parc important de logements privés dégradés et des niveaux élevés de précarité, la lutte contre l’habitat indigne est un axe majeur de lutte contre les inégalités sociales de santé dans notre région. Il apparait aujourd’hui indispensable d’avoir une approche sanitaire globale de la lutte contre l’habitat indigne comportant non seulement la remise en état du logement mais également une prise en charge de l’aspect santé de ses occupants. Pour cela il est nécessaire de développer une stratégie de « l’aller vers » afin d’établir un lien avec ces personnes, confrontées à des problématiques de santé et de les «reconnecter » aux dispositifs de santé existants. Par ailleurs, les situations d’incurie de plus en plus nombreuses sont signalées à nos services. Souvent démunis face à cette problématique sanitaire et sociale, les acteurs locaux (maires, travailleurs sociaux…) rencontrent des difficultés à trouver des solutions durables et coordonnées.

Face à ces constats, le présent appel à projets vise à :

  1. Compléter le dispositif de lutte contre l’habitat indigne par l’intervention de professionnels de santé en capacité « d’aller vers » les occupants de ces logements, d’évaluer leur état de santé, de les orienter et les accompagner vers les dispositifs existants adaptés.
  2. Permettre aux personnes souffrant d’incurie de se réapproprier leur logement, exempt de risques sanitaires pour eux-mêmes et le voisinage, sur du long terme.
Corps de texte
  • Contrats locaux d'amélioration des conditions de travail (CLACT) 2019

Le présent appel à projets s’adresse aux des établissements et structures sanitaires publics et privés. Il a pour objectifs de développer une culture de prévention des risques professionnels relatifs aux troubles musculo-squelettiques (TMS), aux risques psycho-sociaux (RPS) ainsi que la lutte contre les atteintes aux personnes et aux biens en  milieu de soins et la qualité de vie au travail.

  • Dispositif d'astreinte d'infirmier(ère) de nuit mutualisée entre EHPAD

L’appel à candidatures s’adresse à un EHPAD ou un établissement de santé porteur qui organise en partenariat avec les EHPAD participants, la mutualisation d’une astreinte IDE de nuit sur un territoire de santé de proximité. L’enjeu est d’améliorer en établissement la qualité des soins et des accompagnements et de faire face à la demande croissante de soins médicaux.

Au regard de ces éléments, l’ARS Occitanie va accompagner des projets de mutualisation d’IDE de nuit entre plusieurs EHPAD. Compte tenu des crédits disponibles, le déploiement du plan relatif à la mise en oeuvre d’une astreinte IDE de nuit en EHPAD devrait permettre de financer en Occitanie 87 dispositifs sur la période 2019-2020, sur la base d’un montant de 40 000 € par dispositif.

Le présent appel à candidatures concerne 48 dispositifs (tranche 2019).

Corps de texte

Des projets 

  • Un centre ambulatoire de réhabilitation à destination de personnes en situation de handicap psychique porté par l'ASM USSAP
  • Une Equipe Territoriale du Vieillissement et de la Prévention de la Dépendance dans l'Aude
  • Une participation aux projets des Contrats Locaux de Santé

Un groupe de partenaires a travaillè sur la rédaction de fiches «infos clés en main» destinées aux usagers/familles/SAD/ infirmiers…,  pour donner de la lisibilité sur les différents dispositifs existant pour améliorer le quotidien (pas toujours linéaire) des personnes âgées de 60 ans et plus. Ainsi ses fiches abordent plusieurs thématiques : 

- Fragilité

- Retour à domicile (après une hospitalisation)

- Evennement exceptionnel (perte d’un proche, déménagement, placement du conjoint….)

- Aide à domicile (techniques, financiers, humain…)

- Etre aidant d'une personne âgée dépendante

- Changement de situation

  • Une collaboration et une participation au projet du Guichet Concerté de la CARSAT au niveau départemental et régional

 

le projet Transport Santé Solidarité (CPAM) en Haute Vallée de l'Aude 

Il s'agit d'un projet expérimental de la CPAM  en Haute Vallée cofinancé par le Département et la MSA dont le but est de prendre en charge les transports des personnes âgées, isolées, et à faibles revenus. Pour se rendre chez le médecin spécialiste ou le chirurgien-dentiste, sur les fonds d'Action Sanitaires et Sociales.

diaporama ci joint 

Transport Santé Solidarité 

 

 

Les CPTS Communautés Professionnelles Territoriales de Santé 

L' Equipe Régionale  Vieillissement et Prévention de la Dépendance (ERVPD)

Un projet innovant d'Education Thérapeutique aidant-aidé à l'hopital de jour de Limoux (ETP)

le contact USSAP ASM Dr Brigitte Gers 

groupe expérimental Occitanie 

synthése du projet missions procédure flyer en construction

 

 

"Du projet personnalisé au parcours de vie" par les Coopérations en marche (CEM)

UDAF ATDI APAM URIOPS se regroupent pour un projet commun CEM

 

PRADO dans l'Aude le service de retour à domicile aprés une hospitalisation pour les personnes âgées est prévu en 2019 dés la rentrée 

adossé au centre hospitalier de Carcassonne 

 

Ce service a été initié pour anticiper les besoins du patient liés à son retour à domicile après l’hospitalisation et fluidifier le parcours hôpital-ville.

Les principaux enjeux de Prado, qui s’inscrivent dans les objectifs fixés par la stratégie nationale de santé, sont :

  • de préserver la qualité de vie et l'autonomie des patients ;
  • d'accompagner la diminution des durées de séjour à l'hôpital ;
  • de renforcer la qualité de la prise en charge en ville autour du médecin traitant ;
  • d'améliorer l'efficience du recours à l'hospitalisation en réservant les structures les plus lourdes aux patients qui en ont le plus besoin.

En 2017, plus de 480 000 patients ont bénéficié de ce service.

Initié sur les sorties de maternité, le service a été étendu aux sorties d'hospitalisation après chirurgie en 2012, après décompensation cardiaque en 2013, et après exacerbation de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) en 2015.

Depuis 2017, le service est progressivement proposé après une hospitalisation pour accident vasculaire cérébral (AVC) et aux personnes âgées de 75 ans et plus quel que soit le motif de leur hospitalisation.

 

 

 

SANTE-PASS l'accés aux soins pour tous